Ils sont plus d’une dizaine d’étudiants à avoir effectué le déplacement pour Campus France récemment. Ils ont souhaité avoir des réponses  par rapport à leurs interrogations. Que se passe-t-il au niveau de l’ ANBG? Pourquoi la bourse tarde-t-elle à être effective? Autant d’interrogations  parmi tant d’autres qui ont suscité ce déclic.

Les étudiants gabonais boursiers de France ont pris d’assaut Campus France, avec pour Objectif, avoir davantage d’explications sur la problématique de la bourse.  Car cela fait plus de deux mois que la majorité n’a pas de bourse. À travers une vidéo amateur véhiculée sur les réseaux sociaux; l’on  peut observer l’échange entrepris entre les responsables dudit établissement  et les étudiants.

«  On a reçu un avis de virement du gouvernement gabonais, mais on n’a pas reçu les sous. On n’a que les photocopies d’un virement.  D’un SWIFT bancaire qui a été effectué le 27 au 28 de la caisse de dépôt et consignation. Mais quand on appelle la Banque de France pour savoir si l’argent est sur notre compte, il n y a pas. », ont-ils expliqué avant de continuer.

« La première chose qu’on a faite hier, c’est d’appeler. On nous a dit non. On attendait demain matin pour savoir si oui ou non, le montant qui nous a été transmis, normalement fin décembre juste avant le 29; quant est-ce qu’on va pouvoir le payer? Voilà le problème! », Ont-ils ajouté  davantage  pour mieux persuader leurs interlocuteurs.

Les étudiants ont exprimé leurs inquiétudes par rapport à cette situation. À  en croire leurs propos; ils souhaiteraient que ce problème puisse se décanter le plus tôt que possible. Un préavis a été donné de la part de ces derniers. Ils envisagent revenir  à Campus France d’ici le 10 janvier si rien n’est fait.

Le quotidien devient de plus en plus lourd à porter au regard des besoins. Nombreux sont ceux ou celles qui sont persécutés par les propriétaires des logements et chefs d’établissements. Lesquels  mettent la pression sur la plupart des étudiants pour causes d’impayé. Ainsi, l’espoir de voir un dénouement  de la situation le plus tôt que possible reste démis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here